Dernière grande ville de notre périple et non des moindres : la capitale de l’état.

Qui dit capitale dit capitole ce bâtiment tout de granit rose est plus haut que le capitole fédéral à Washington.


 
L’intérieur est à la dimension de l’extérieur… avec son escalier monumental et la coupole qui supporte la déesse de la liberté.

La chambre des représentants


La bibliothèque et la chambre criminelle


Le parc de 22 acres (près de 9 Ha) où est situé le capitole est un endroit calme et reposant.

Mais Austin c’est aussi de grands immeubles,

des Smart (car 2 go : version américaine du vélib’)

le magasin de cycles appartenant à Lance Amstrong…

Mais à Austin il y a aussi (surtout ?) la musique. Musique live particulièrement dans la 6th street qui, le soir (en particulier le week-end),  est coupée à la circulation.

Elle regroupe des dizaines de bars qui se touchent des 2 côtés de la rue et qui déversent leurs torrents de décibels, accueillant une foule énorme prête à danser et à boire jusqu’au bout de la nuit (on est bien loin de Terlingua…).

Un peu d’ambiance fièvre du samedi soir


Mais on peut aussi écouter de la country music dans les « Honky Tonk » dont le plus célèbre d’Austin est le « Broken spoke », musique assez… éloignée du fameux « Honky Tonk Woman » des Stones)

Vous ne pourrez pas me voir sur ce film (on ne peut pas tout faire..) mais en cherchant bien vous pourrez peut-être reconnaître une certaine Annick…

Et c’est parti pour un tour de danse

Avant de partir à la plage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *