Nous prenons aujourd’hui la direction du point le plus au nord de la Nouvelle Zélande : le cap ReingaLes paysages sont très agréables et variés avec une côte très découpée qui succède à la « 90 miles beach »,

de grandes dunes de sable paradis des « sandsurfers »,

mais aussi des merveilleuses petites plages désertes ou presque telles que Tapotupotu Bay ou Spirits Bay

Dehors le thermomètre affiche 26°, l’eau elle est… fraîche. En fait on se mouille histoire de dire que l’on y est allé et puis on ressort vite. Bon c’est vrai, pour nous, à moins de 25°…

Mais le but final reste bien sûr le phare de Cape Reinga érigé sur une terre sacrée des maoris. C’est un peu le bout du monde et là que se rejoignent la mer de Tasman et l’océan Pacifique sud. Aujourd’hui il faisait beau et nous n’avons pas vu les vagues gigantesques qui se forment  quand les eaux de ces deux mers se heurtent.

Selon la  mythologie maori les âmes des morts voyagent au cap Reinga pour rejoindre l’au-delà. 

Le petit arbre que l’on peut apercevoir accroché à droite de ce piton rocheux est un Pohutukawa âgé de 800 ans qui permet, dans les croyances des maoris, aux âmes de glisser sur ses racines vers l’au-delà.

Bon, pour nous, le jour se lève sur un autre jour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *