C’est un peu à regret que nous quittons El Calafate car la « Fin du monde » nous attend. Mais la route est longue pour rejoindre l’extrémité sud du continent américain.

Il nous faut d’abord franchir à nouveau la frontière mais cette fois ci nous sommes passés par le Paseo Dorotea pour revenir à Puerto Natales. La fin de cette journée monotone mais ensoleillée nous a permis de compléter l’image que nous avions de cette ville.

Accueillis par une statue du Milodon ce animal mammifère terrestre préhistorique apparenté aux paresseux actuels et disparu il y a environ 8 000 ans ou 10 000 ans dont des restes ont été trouvés non loin de la ville

On se charge ensuite de nous rappeler que nous commence à être très au sud

Nous terminons notre soirée en parcourant cette ville sous le soleil contrairement à notre premier passage.

Demain il nous faudra retourner à Punta Arenas pour un rendez-vous auquel nous tenons beaucoup avant le grand départ vers l’extrême sud…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *