C’est toujours sous la pluie que nous avons pris la route pour Geiranger et son fjord classé au patrimoine de l’Unesco comme l’est aussi le Nærøyfjord où nous étions il y a quelques jours.

En arrivant à Hellesylt, toujours sous la pluie, nous nous dirigeons vers l’embarcadère pour prendre le ferry qui doit nous emmener jusqu’à Geiranger.

Lorsque nous embarquons les dernières gouttes de pluie cessent de tomber et nous pourrons profiter de cette traversée sous un ciel très nuageux mais au sec.

Plus large que le Nærøyfjord, le Geirangerfjord est encadré par de vertigineuses parois du haut desquelles s’élancent de multiples cascades.

Parmi les plus connues : les « sept sœurs » et le « prétendant ». Elles donnèrent lieu à une légende qui raconte que

Le prétendant, un beau jeune homme à l’opposé du fjord, tenta de séduire les sept sœurs restées célibataires malgré leur beauté. Mais voyant que ses avances se heurtaient à un refus obstiné, et se sachant condamné à les contempler sans jamais pouvoir les approcher, le Prétendant sombra peu à peu dans l’alcool… Et depuis lors, la cascade du Prétendant dessine une bouteille, preuve de sa tristesse

Les sept sœurs

Le prétendant

L’arrivée à Geiranger, petit village très touristique à cause des gros bateaux de croisière qui y font escale se fait toujours sous un ciel plombé.

Les montagnes qui l’entourent ont des sommets encore enneigés qui déversent des torrents d’eau vers le fjord.

Prochaine étape : voir le fjord d’en haut et grimper à l’échelle des trolls…

Article précédent | Sommaire | Article suivant |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.