Nous voici de retour dans cette ancienne colonie anglaise de 1841 jusqu’en 1997 quand elle est remise à la République populaire de Chine par le Royaume-Uni. 

Le temps est moins beau que lors de notre première visite mais cela ne nous empêche pas de partir, malgré un réveil un peu tardif sûrement à un début de « Jetlag », à la découverte du temple des 10 000 bouddhas.  

Tout commence par l’ascension de 478 marches escortés par presque autant de bouddhas.

Chacun est différent et on retrouve de vieux Bouddhas aux blancs sourcils

des bouddhas socialistes

d’autres offrant hospitalité à de jeunes chapardeurs qui viennent se régaler des offrandes déposées par les fidèles.

La fin de  cette ascension nous mène à une grande pagode rouge

et nous comprenons alors pourquoi « 10 000 bouddhas »… avec une pensée pour les personnes chargées d’assurer le dépoussiérage frown

Notre visite suivante sera consacrée au jardin de Nan Lian

enclave de zénitude au milieu de la mégalopole de Hong-Kong

Mais cela n’arrive pas à troubler le calme des bassins

et leurs « habitants »

Demain sera un autre jour…

Un commentaire

  1. A peine parti, vous voilà plongés dans la zénitude ? Décidément la sérénité vous gagne à chaque voyage ! C’est de bon augure pour la suite. Bises, que le calme s’installe en vous et vous entraîne dans un tourbillon de découvertes Aal1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *