Premiers pas en Australie : nous arrivons à Melbourne

« The place to be » à Melbourne est Federation Square grand espace public sur lequel se retrouvent les habitants pour faire la fête, contester, se prélasser ou suivre les événements sportifs sur grand écran.

Ce parvis est entouré par des bâtiments de styles très différents comme la « Flinders street station » gare principale de la ville

et sa fameuse horloge

ou l’ACMI (Australian Centre for the Moving Image) qui a pour vocation de célébrer, explorer et favoriser la richesse culturelle et créative de l’image en mouvement sous toutes ses formes : cinéma, télévision, jeux vidéo, et la culture numérique

Federation Square était particulièrement animé et surpeuplé et nous avons suivi la foule qui se déplaçait en rangs serrés vers l’Evènement de l’année…

Vous l’avez deviné il s’agit du tournoi du grand schelem de tennis l’Open d’Australie

Plutôt que de risquer insolation et entorse des cervicales nous avons préféré oublier la « Rod Lever Arena » pour déambuler le long de la Yarra river qui traverse la ville.

Cette tour (Skydeck) est bien haute mais elle permet une belle vue depuis son 88ème étage

Melbourne est une ville qui pousse en hauteur et cela continue…

Melbourne est aussi connue pour certaines de ces petites rues qui sont devenu le nec plus ultra du street art.

Mais certains de ces tags ont été maculés et même si certains sont beaux l’ensemble n’arrive pas, à mon avis à la quantité et la qualité de ce que nous avons vu, l’an denier, à Valparaiso

Quoique…

On peut facilement en parcourir le centre à pieds ou grâce à la ligne 35 du Tram qui effectue gratuitement une boucle autour du centre.

Sinon d’autres nombreuses lignes de tram sillonnent la ville et vous emmène où vous voulez.

Ils nous ont permis de passer un dimanche après-midi comme de nombreux habitants de Melbourne (qui ne sont pas au tennis) à St Kilda beach, qui n’a pas été sans nous rappeler certains plages de méditerranée en été…

Voilà, demain, nous allons laisser Melbourne derrière nous pour parcourir la « Great Ocean Road » mais nous ne partirons pas sans une énorme pensée pour toutes ces personnes qui ont été fauchées devant moi en ce funeste 20 janvier.

Cela n’a sûrement pas fait la une des journaux en France mais ici il en était tout autrement et cette horreur dont j’ai été physiquement témoin m’a profondément bouleversé au même titre que les australiens.

Pour savoir de quoi je parle : article 1 et article 2

Suite : Great Ocean Road

4 commentaires

  1. Hi, folks!

    Que de couleurs et de …soleil!

    Chez nous, c’est encore le mois du blanc!

    Vous avez bien fait de vous échapper à cette époque de l’année.

    Enjoy! en attendant Ocean Road!

    Jo.

    Ps: en effet, peu ou pas vu d’échos sur les tristes nouvelles survenues à Melbourne avec cette voiture folle.

  2. En fait si j’évoque ce drame sur le site c’est que j’ai assisté à ce carnage étant sur le trottoir d’en face et sur le point de traverser pour me trouver face à la voiture qui fonçait sur la foule. Heureusement le feu piétons était passé au rouge…
    Je n’ai pu que regarder horrifié et impuissant ce fou (car il ne s’agit pas d’un attentat comme ceux que nous avons connus en Europe) qui fauchait des dizaines de personnes devant moi.
    Je crois que malgré les bons moments que nous avons passés à Melbourne il me restera toujours à l’esprit le bruit de ces corps percutés et volant par dessus la voiture.
    Quand nous avons quitté Melbourne le bilan fourni par la police faisait état de 5 morts dont un bébé de 10 mois (heureusement je ne l’ai pas vu) et 37 blessés dont 5 avec pronostic vital engagé.

  3. Ok, c’est bien ce qui me semblait, à savoir que tu avais assisté à la scène en direct!

    Bonne continuation!

  4. je vois qu’il y a beaucoup de monde , beaucoup de tours aussi cela donne le vertige ! quand aux tag c est comme en France c’est gribouillé partout ! il me semble avoir vu une tour qui a voulu ressembler à la tour Eiffel !et je ne savais pas qu’il y avait la mer ! quand au drame oui cela a dùt etre très éprouvant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.