Nous voilà dans la capitale de la Norvège arrivés sous un beau soleil qui nous a permis d’immortaliser tout de suite et tard dans la soirée les deux bâtiments les plus emblématiques de la ville.

L’opéra

Le musée Munch

Le lendemain on s’empresse de grimper sur le toit de l’opéra en empruntant les plans inclinés qui se déroulent jusqu’à la mer.

Et sous un œil attentif

On peut commencer à avoir une petite vision d’Oslo

She Lies : une sculpture de Monica Bonvicini en inoxet verre

Mais ce n’est qu’en grimpant au dernier étage du musée Munch que l’on découvre vraiment l’architecture de cette ville.

Ainsi que l’opéra vu d’en haut

Mais Munch c’est aussi un cri qui vient de l’intérieur

Version monochrome

Nous avons pu admirer 2 des 3 versions exposées à tour de rôle pendant une heure pour éviter une exposition à la lumière trop importante de ces œuvres réalisées sur papier ou carte ce qui les rend très fragiles.

Mais « Le cri » n’est pas tout. De nombreuses œuvres du peintre, un peu torturé, sont exposées…

Florilège :

Bon après cette overdose d’art nous partons découvrir d’autres visions de cette ville…

| Sommaire | Article suivant |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.