Après un voyage un peu « Rock and Roll » (1h30 de retard au départ de Lyon – course effrénée dans les couloirs de Charles de Gaulle – derniers assis dans l’avion – mais des valises qui ne suivent pas le rythme et qui arrivent à 1h du mat dans la chambre d’hôtel et en prime un loueur qui veut nous livrer une voiture à peine plus grande qu’une Twingo) la nuit fut courte et en pointillés mais nous sommes récompensés par ce premier lever de soleil sur le St Laurent.

Direction le Parc de la Mauricie pour partir à la rencontre de la nature du Québec sous une forte chaleur.

Avant de pénétrer dans le parc, une première visite sous un des fameux ponts couverts canadiens.

Première rencontre avec des autochtones

Un autre un peu moins frais découvert dans une poubelle d’une aire de pique-nique du parc

Un pauvre raton laveur, puni pour sa gourmandise, qu’une « ranger » du parc s’est empressée de remettre en liberté

Mais le parc la Mauricie est aussi réputé pour ses lacs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *