Syracuse ce n’est pas que l’Ortigia, dans le centre de la ville se dresse le théâtre grec.

En visitant ce théâtre, l’un des plus importants des théâtres antiques qui pouvaient accueillir près de 15 000 spectateurs, nous avons été un peu déçus car des ouvriers étaient en train de recouvrir entièrement les gradins de bois en prévision du festival de tragédie qui se déroule en mai-juin.

Cela ne nous a pas empêché de contempler les niches votives qui abritaient des peintures votives dédiées aux héros de Syracuse,

la « grotta del Museion » qui reçoit dans un bassin les eaux de l’aqueduc

En parcourant un plateau calcaire, nous avons aussi visité les latomies (carrières qui fournissaient la pierre pour la construction des temples)

dont la fameuse « Orecchio di Dionisio » (l’oreille de Denys) en forme d’oreille et dotée d’une acoustique très particulière qui permet d’entendre de l’extérieur ce qui se dit au fond de la grotte

Avant de quitter le site archéologique, petite visite à l’amphithéâtre romain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.