Bon ce n’est pas Indiana Jones mais il a fallu quand même patauger dans cette gadoue pendant plus d’une heure en se méfiant de tous les pièges de cet environnement plutôt hostile (fourmis aux piqûres terriblement douloureuses, serpents et autres grenouilles toxiques)

Mais cela nous a permis d’observer en plus d’une flore remarquable

quelques espèces particulièrement intéressantes comme cet autre emblème du Costa Rica : la grenouille aux yeux rouges. Mais elle s’est bien gardée de quitter sa position de défense : pattes repliées et yeux clos. Nous ne désespérons pas d’en revoir durant la suite de notre séjour.

Par contre et bien qu’elle soit toute petite, nous avons pu approcher la grenouille rouge vénéneuse dont le corps est enduit d’un puissant poison.

Voilà nous quittons Tortuguero pour descendre dans le sud le long de la côte caraïbe

2 commentaires

  1. En somme, vous êtes zozo dans la flotte ou la gadouille !

  2. L’artiste n’a pas oublié sa palette de couleurs pour nous dépeindre faune et flore! il ne manque que la température locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.