Ushuaia est située au bord du canal de Beagle dont une rive constitue la frontière entre le Chili et l’Argentine et les quelques îles qui le parsèment sont une cause de « friction »entre les deux pays quant à leur possession…

Il relie, comme le détroit de Magellan, l’Atlantique et le Pacifique mais de façon beaucoup plus étroite et moins sûre pour les gros navires.

Une petite navigation de quelques heures sur le canal de Beagle est un autre incontournable à Ushuaia.

Nous voici donc partis avec un temps beaucoup plus incertain que la veille (un vrai temps d’Ushaia avec les 4 saisons dans la journée…)

Ce canal est le refuge de beaucoup d’animaux en particulier des cormorans qui squattent les petits îlots

On y croise aussi des albatros

et des lions de mers

La navigation se termine par un virement de bord autour du phare des éclaireurs entièrement automatisé grâce à des panneaux solaires qui,du haut de ses 11 m, sera le point le plus austral de notre périple (54° 52′ 17″ de latitude Sud) avant un retour vers notre port de départ un peu plus et même beaucoup plus « wavy »

Avec ce phare il en sera fini des grands vents et des grands froids.

Prochaine destination l’île de Pâques où nous souhaitons bien profiter d’un peu de chaleur…

Un commentaire

  1. Notre voisin (argentin) vie »nt de me dire que vous avez de la chance parce que c’est l’été…. mais que même l’été il y a du vent et qu’il ne fait pas toujoiurs très chaud… Rendez-vous dans l’ile de Pâques au milieu des iguanes et des Moams.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.