Pour trouver du soleil nous avons parcouru quelques dizaines de kilomètres pour nous enfoncer dans la vallée de l’Elqui dont la ville principale est Vicuña.

La route qui mène à cette bourgade permet d’admirer d’immenses étendues de vigne qui produisent le raisin nécessaire à la réalisation de l’alcool national : le Pisco

Vignes parfois protégées du vent

ou complètement recouverte pour les protéger des insectes porteurs de maladies

Nous pouvons aussi admirer le barrage Puclaro et sa belle retenue.

Passage dans la ville de Pisco Elqui avec la petite visite / dégustation dans une distillerie qui s’impose.

On a même poussé jusqu’au village d’Alcohuaz au bout de la route en espérant ouvrir nos chakras ou rencontrer quelques aliens dont la population (un peu allumée) semble avoir fait son fond de commerce mais bon rien à voir ce jour là.

Mais voilà, il est tant pour nous de laisser Lise et Thomas continuer leur belle aventure et de nous diriger plein nord vers le désert d’Atacama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.