Agrigente en elle même n’est pas une ville qui nous a emballés. Mais nous arrivions de Syracuse…
 


Le seul réel point d’intérêt est la vallée des temples dédiés à Zeus, Heraclès, la Concorde et Hera.

Cet alignement de vestiges doriques est situé dans un lieu remarquable, sur une crête avec vue sur la mer…


Dans l’ordre et pour ne pas être pris dans une cohorte de touristes scolaires (même en vacances ils nous poursuivent ces élèves) nous avons pu admirer :

Le temple de la Concorde, l’un des temples doriques les mieux conservés au mode avec ses 34 colonnes.


Ensuite ce fut Le temple d’Hercule (Héraclès) qui est le plus ancien temple dédié à ce héros et dont il ne reste que 8 colonnes
 

Après avoir traversé la route qui partage « élégamment » le site en deux parties nous avons découvert le Temple de Zeus dont il ne reste que des ruines et une reproduction de l’Atlante exposé au musée archéologique.


Le temple de Castor et Pollux

  Dont les 4 colonnes d’angle encore debout sont devenues le symbole de la vallée des temples.

Finalement et en revenant sur nos pas, tout à l’autre bout du site : le temple de Junon (Héra) dont une partie est encore pratiquement intacte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *