A quelques dizaines de kilomètres de Dunedin on peut observer sur la plage, à marée basse, d’énormes pierres de forme sphérique.

Leur origine n’est pas encore clairement définie et si on écarte d’emblée toutes les légendes ainsi que la théorie des oeufs de dinosaures fossilisés, il semblerait qu’elles proviennent de dépôt de sédiments calcaires sur des cailloux ou des coquillages sur le fond de la mer il y a 55 millions d’années.

Progressivement du calcaire s’est déposé comme, un peu, le principe de création d’une perle avec la nacre. La forme sphérique pourrait être attribuée aux vagues qui ont roulé ces concrétions avant qu’elles ne s’enfoncent dans le sable pour remonter pusieurs millions d’années après à la surface.

Quoiqu’il en soit on ne peut qu’être admiratif devant la nature en contemplant ces boules de pétanques gigantesques dont la taille va de 50 cm à près de 3 m de diamètre et d’un poids de 7 tonnes pour les plus lourdes qui semblent parfois directement sortir des entrailles de la mer

ou de la terre.

PS : Sur les photos on a l’impression d’être seuls au monde mais cela ne représente pas la patience du photographe qui a attendu que l’espace soit dégagé car le paysage ressemblait plutôt à ça…

2 commentaires

  1. Bravo Annick pour la souplesse, la prestance et l’élégance. La classe quoi !

  2. Bravo au photographe à la fois pour les clichés et pour…la patience!!!

    C’est un paysage à en perdre la boule!!!

    Les humains ont pris la place des » moustachus »!

    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *