L’habitation Murat

Elle  fut en 1839, avec ses 207 esclaves, la plus grosse plantation de canne à sucre de la Guadeloupe. Aujourd’hui, c’est un écomusée des Arts et Traditions Populaires

Vue de la plantation

 … les meules pour broyer la canne à sucre et en extraire le jus

Seuls les murs subsistent

avec les chaudrons dans lesquels on faisait chauffer le jus de canne

C’est le premier moulin des Antilles Françaises à être reconstruit à l’identique et remis en état de marche.

Ce fut l’un des rares moulins de Marie-Galante à bénéficier des modernisations de la fin du XIXè siècle en matière de broyage : un bâti entièrement métallique et des rolles disposées horizontalement qui rendaient le travail plus efficace.

Parcourir l’île

Ses 3 petits bourgs

Son habitat dispersé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.